entete-site2
connexe-grahn connexe-pigran connexe-hp synthese.small

Recherche

Les activités de recherche de l’ISTEAH sont résolument orientées vers la résolution des problèmes du pays selon une approche multidisciplinaire et holistique. En effet, l’ISTEAH développe un dispositif de recherche et d’innovation comprenant les unités suivantes :

·         Le Centre de recherches mathématiques (CRM);

·         Le Centre de recherche en éducation et gouvernance (CREG);

·         Le Centre international de recherche en technologies de l’information pour le développement (CIRTID);

·         Le Centre de recherche en sciences moléculaires et du vivant (CRSMV);

·         Le Centre de recherche en gestion des risques, aménagement du territoire et environnement (CReGRATE);

·         La Chaire de recherche-action en commercialisation des produits agricoles (CRACPA);

·         Le Centre d’expertise, d’innovation et d’entrepreneuriat (CEINE).

Un document intitulé « La recherche à l’ISTEAH » présente les grandes lignes de ces unités de recherche auxquelles sont greffés des étudiants de maîtrise et de doctorat qui y réalisent leur mémoire ou leur thèse.

En effet, pour assurer la formation de personnel hautement qualifié dont le pays a besoin, l’ISTEAH se doit de développer la capacité de mener des projets de recherche sur des problématiques directement liées au développement du pays. C’est dans ce contexte que s’inscrit la création des centres de recherche, de la chaire et du centre d’expertise de l’ISTEAH. Ces centres viennent structurer la capacité d’innovation de l’ISTEAH en offrant au pays une capacité de recherche locale qui va permettre aux étudiants inscrits à la maîtrise et au doctorat de compléter leur formation avec un volet recherche, fondamentale et appliquée, comme dans toutes les grandes universités du monde. Au nombre de cinq, ces centres serviront de lieu de formation de chercheurs de haut niveau dans des domaines particuliers, de chercheurs qui non seulement démarreront des activités de recherche de pointe en Haïti sur les problématiques propres aux pays en développement, mais qui, également, formeront les générations futures d’enseignants et de chercheurs et établiront des collaborations internationales avec leurs pairs pour faire rayonner la recherche haïtienne et attirer des chercheurs étrangers au pays. Ce rayonnement sera au plus grand bénéfice du pays, car ces centres serviront de viviers d’idées innovatrices où viendront puiser tous les décideurs à la recherche de solutions sûres et durables. Le choix des secteurs d’activité de ces centres a été guidé non seulement par les besoins du pays, mais aussi par les sujets phare du 21e siècle. 

French English German Haitian Creole Spanish
button-donation-little

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates